Remboursement frais de sante

Question/Réponse 

            1) J’ai besoin de faire réaliser une couronne par mon dentiste. Comment dois-je procéder pour connaître la part qui restera à ma charge ?

Avant d’engager des frais importants et pour connaître le montant de la part que vous aurez à payer :

– demandez à votre dentiste un devis détaillé comprenant l’estimation des dépenses et la cotation des actes
– comparez les devis de plusieurs praticiens pour réduire vos dépenses
– faites parvenir votre devis à votre assureur.
En général vous aurez sous 24 heures les parts prises en charge par votre régime obligatoire, par l’assureur et par vous-même, selon le niveau de garantie choisi.

           2) Je change d’adresse …

Informez votre assureur de votre nouvelle adresse, au moyen d’une lettre, fax, ou par téléphone.

           3) Je dois entrer à l’hôpital, quelles sont les formalités pour éviter l’avance des frais ?

Vous devez faire une demande de prise en charge hospitalisation auprès de votre assureur qui paiera alors directement l’établissement hospitalier, en fonction des garanties souscrites.

           4) Je viens de me rendre compte que la liaison NOEMIE avec ma caisse d’assurance maladie ne fonctionne plus !

Envoyez votre décompte à votre assureur avec une lettre expliquant que la liaison ne fonctionne plus. La situation devrait être rétablie rapidement.

           5) Je suis garanti par un contrat en complémentaire santé et en prévoyance. Je viens de perdre mon emploi. Puis-je conserver mes garanties ?

En général, Vous pouvez bien évidemment conserver votre complémentaire santé et vos garanties décès.
En revanche, vous devez suspendre ou résilier les garanties indemnités journalières et rente d’invalidité.

           6) J’ai une complémentaire depuis 2 ans et je n’ai jamais acheté de lunettes. Ma vue ayant baissé il faut que j’en achète une paire. Puis-je cumuler les forfaits et plafonds figurant sur mon contrat ?

En général, les forfaits et plafonds ne peuvent pas être reportés d’une année sur l’autre et ne sont pas cumulables.
Ils sont valables une fois par bénéficiaire et par année en cours, cependant il y centaines compagnie d’assurance santé qui propose un forfait semestriel ou même un forfait par tranche de 2 ans.

           7) Mon enfant vient d’avoir 20 ans. Mon contrat de complémentaire santé continue-t-il à le couvrir et jusqu’à quel âge.

En général, votre enfant restera assuré sur votre contrat sans aucune démarche de votre part.

Il conservera les mêmes garanties et payera une cotisation enfant jusqu’au 31-12 de son 20ème anniversaire, puis une cotisation adulte au-delà, ce principe n’est pas valable pour certaines compagnies d’assurance santé qui exige un nouveau contrat.

           8) J’ai souscrit l’option tiers-payant pharmaceutique. Quels documents dois-je présenter à mon pharmacien pour éviter de faire l’avance des frais.

Pour les départements ayant signés une convention, vous devez lui présenter :

– votre carte Santé.
– votre chéquier Santé.
– votre attestation d’ouverture de droits indiquant la période de garantie, fournie lors de votre souscription. Renouvelable par trimestre, semestre ou année (selon périodicité de règlement), elle est jointe à votre appel de cotisation ou envoyée par courrier séparé. N’oubliez pas de la découper et de la glisser dans votre chéquier Santé.

           9) Suite à une hospitalisation dans une clinique conventionnée, j’ai eu la surprise de devoir payer des dépassements. Est-ce normal ?

Les remboursements des régimes obligatoires sont effectués sur la base d’un tarif conventionnel. Cependant, dans certains établissements conventionnés, des médecins (chirurgiens, anesthésistes, …) peuvent appliquer des honoraires libres.
Le remboursement du régime obligatoire est basé sur le tarif de convention.
Pensez à demander ce qu’il en est à l’établissement ou au praticien, avant d’être hospitalisé. De très nombreuses complémentaires santé prévoient la prise en charge des dépassements d’honoraires, selon garanties choisies.

          10) Je ne suis pas satisfait de mes garanties, puis-je en changer ?

Le mieux est de prendre contact avec votre assureur conseil qui, après analyse de vos besoins et de vos attentes, vous proposera la formule la mieux adaptée à votre situation personnelle.